Mon voyage au Cachemire

Voyage au Cachemire et visite d'une fabrique de pashmina

le sommaire

Présentation du voyage

Avant de vous présenter plus en détail mon Voyage au Cachemire et au Ladakh, je me dois de vous expliquer qui je suis et ce qui m'a amener à entamer ce voyage.
Je présente par avance toute mes excuses à tout mes proches qui liront cette introduction.
Photo du voyageur au Jammu-et-Cachemire Je m'appel Thibault, 31ans, grenoblois d'adoption et passionné de deux chose dans la vie, la montagne, le voyage, et je rajouterais le textile. Mais ceci fera l'objet d'une petite apparté un peu plus tard. Mon goût pour le voyage, mon emporter il y a plus de 12ans en Asie que j'ai sillonné en long, en large et en travers. Tout d'abord par les pays les plus facile en terme de voyage, comme la thailande, l'indonésie, ou le vietnam. Puis petit à petit prix par le goût de la découverte de la rencontre des gens, des modes de vie différent j'ai poussé mon sac à dos dans des contrés de plus en plus isolé. Allant de la Birmanie, en Chine, des Iles éloigné des Philippines au Laos.
Bref, le voyage est venu une véritable drogue et je ne peux plus m'en passer. Un premier voyage qui a durée cinq ans. Cinq ans au cours duquel je suis tomber amoureux de la culture asiatique, de leur gentillesse, de leur valeurs et de leurs savoirs faire.
Issu d'une famille d'artisan, j'ai cette sensibilité pour le travail manuel issu d'un long apprentissage, transmis de père en fils. Nous sommes tisserand Lyonnais depuis des générations, je dois vous avouer que je ne sais pas depuis combien de temps. Mais chez nous le travail manuel, le tissu, le travail bien fait sont des religions. Avec cette histoire personnelle, vous comprendrez probablement que je suis tombé en admiration devant le nombreuse technique du textile que maitrise l'Asie que ce soit du filage, du tissage dont notamment la soie, le batik, l'ikat.

Après mon premier voyage en Asie, je suis rentré travailler au coté de mon père et je me suis remis à partiquer intensément les sports de montagne, alternant entre trekking, marche, escalade. Et c'est pourquoi lors de mes voyages suivant le me suis mis a m'interesser a l'Himalaya. J'ai donc commencer à explorer les plus haute montagne du monde, en allant au Népal. Un pays magique, coupé du monde, vitant par en pour la montagne. J'ai eu l'occasion, d'effectuer différents trekking accompagné par mon guide et ami Bishnu Dont notamment le fameux «Everst Camp Base», mais aussi Langtang region, le upper Mustang. Ce sont ces trekking au Népal qui m'ont donné le goût des régions Himalaya. S'en est suivi différents voyages dans les différentes régions de l'Himalaya à commencer par le Tibet, le Bouhtan, l'Inde. Mais il me manquait une région que je n'avais jamais visiter et qui m'attirai énormément c'est le Cachemire. Cette région magnifique et méconnu est très souvent délaissé par les voyageurs en raison des différents problèmes d'instabilité politique et des risques de sécurité. J'ai donc renoncé pendant plusieurs années à explorer ce coin du monde.

Mais voilà, malgré ce choix raisonnable, je continuais à être obsedé par l'idée d'un voyage au Cachemire et en particulier dans les régions du Ladakh, du Changtang.

Pourquoi voyager au Cachemire?

Il y a de nombreuse raisons qui m'ont donné envie de voyager au cachemire, dont notamment l'attrait pour les voyages authentique loin du tourisme de masse, l'amour de la montagne, mais surtout c'est l'amour du textile et de l'artisanat. Comme vous le savez, je suis issu d'un famille de tisserand et c'est en tout logique que j'ai les beaux tissus et les belles étoffes. Hors lors d'un voyage au Tibet j'ai recontré dans un train un voyageuse qui avait autour du cou, un châle d'un beauté inégalé. J'était littéralement attiré par ce châle, je souhaitait le toucher, en savoir plus, comment il était réalisé, et l'avoir autour du coup. J'ai donc entammé la conversation avec ce voyageur qui m'apris que c'etait un Châle Pashmina provenant du Cachemire et entièrement réalisé à la main dans la région de Srinagar.
J'etait tombé sur la bonne personne car elle leur voue un véritable amour, et a lancé une marque de pashmina et d'écharpe en cachemire depuis une dizaine d'année. La réalisation n'a donc pas de secret pour elle, et nous avons passé là nuit de train à discuter notamment des pashmina, du Jammu-et-Cachemire, des éleveurs nomade Changpa du Changtang, des brodeurs de Srinagar qui peuvent passer une année entière sur les broderies d'un seul châles.

Itinéraire

  1. SRINAGAR
  2. GULMARG
  3. SONAMARG
  4. KARGIL
  5. ALCHI
  6. LAMAYURU
  7. LEH
  8. CHANGTANG
  9. LEH
  10. SRINAGAR

Préparation du voyage